À croquer !

30 avril 2015

Pause gourmande pendant les vacances de Pâques (hé oui, encore en vacances…) avec ce coussin biscuit LU, petite madeleine de Proust !

136707J’ai été un peu opportuniste, sur ce coup-là : depuis que ma plus grande a reçu une machine à coudre à Noël, elle a pris l’habitude d’offrir à ses amies un coussin pour leur anniversaire. Après plusieurs créations de coussins carrés, l’envie de formes différentes est apparue: j’ai donc profité de l’occasion pour en faire un sujet !… On est allée fouiller du côté de mon inépuisable source d’inspiration (https://www.pinterest.com/lateliermtl/) et on a trouvé cette jolie idée

http://loves.anothermag.com/12012/biscuit-cushion

Pas de chance, le lien ne renvoie pas un tutoriel : pas de panique, on a improvisé !

Pour commencer, on a cherché une image et dessiné un petit croquis, on a ensuite trouvé un beau tissu en laine couleur « pâte à biscuit cuite », découpé 2 rectangles de 38 x 45 cm de côtés (incluant la marge de couture d’1 cm), arrondi les angles avec un couvercle, et Anna s’est lancée avec sa petite machine à coudre pour assembler les 2 faces du coussin – en ne cousant que 3 côtés !…

LAtelierboutique 2804151LAtelierboutique 2804152

Pour le remplissage, petite difficulté : il faut trouver la bonne épaisseur pour donner du gonflant au biscuit, parce qu’on va le « matelasser » pour faire sortir tous ces petits points, mais pas trop parce que le biscuit n’est pas un « Jos Louis »… J’ai utilisé du molleton de 20 mm d’épaisseur, que j’ai superposé pour obtenir une épaisseur totale d’environ 10 cm. Et puis en pensant bien faire, j’avais arrondi les angles pour suivre la forme du tissu mais ce n’était pas une bonne idée : les coins étaient trop mous pour avoir un beau gonflant une fois « matelassé ». Donc pas besoin d’arrondir le molleton !

Ensuite on ferme le 4ème côté avec un point invisible, histoire de ne pas gâcher le rendu !

LAtelierboutique 2804153Latelierboutique 2804154

Dernière étape : le matelassage. J’ai d’abord marqué au crayon sur le tissu des repères  pour savoir où piquer mon aiguille (c’est à faire sur les 2 faces pour être sûr d’être bien aligné !!!) : j’ai commencé par les points centraux, à 11 cm des bords et espacés chacun de 7 cm. Ça me donne 4 points sur le grand coté, 3 sur le petit – il y en a moins que sur un vrai biscuit mais on s’adapte ! Les autres points sont à 8 cm des bords, espacés de 3 cm (sauf pour les angles ou j’ai réduit l’écart à 2,5 cm pour que les fils ne se touchent pas dans l’angle).

J’ai ensuite choisi un fil plus foncé que la couleur du tissu – après avoir choisi un fil plus clair… mais l’effet était raté : le foncé accentue beaucoup plus l’effet de « creux » des bords du biscuit. Ne vous lancez pas avec un kit de couture de voyage, vous risquez de manquer de fil, ça en consomme pas mal !

LAtelierboutique 2804155LAtelierboutique 2804156

Pas besoin de serrer trop fort, pour ne pas créer de plis sur les bords, juste assez pour donner du gonflant (à refaire, je mettrais une couche supplémentaire de molleton sur les bords pour avoir un effet plus bombé, comme au centre du biscuit).

Au final, la réalisation a été plus complexe que prévu : même si l’effet est réussi, on va chercher avec Anna un autre modèle plus accessible pour elle !…

À vous de jouer !

LAtelierboutique 2804157

Publicités

2 Responses to “À croquer !”


  1. Quel joli travail! On en mangerait 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :